Une artiste de Longueuil reçoit le Prix relève du CMCC

Le 22 mars, le Conseil montérégien de la culture et des communications (CMCC) a remis son Prix relève, assorti d’une bourse de 1 000 $, à {{Véronique Pascal}}, comédienne, auteure et chanteuse. Ce prix, remis pour une septième année consécutive, vise à reconnaître l’excellence du travail d’un artiste montérégien de la relève, et favorise le soutien à la carrière artistique chez les artistes de 18 à 35 ans.

Au moment de présenter la lauréate, Carol Jones, représentante du jury, composé d’artistes professionnels de disciplines variées, a expliqué que : « Le jury a été emballé par la qualité des dossiers reçus! Nous avons évalué les candidatures selon l’originalité de la démarche artistique, le parcours professionnel de l’artiste, son engagement dans sa discipline et dans sa région, et sa contribution au rayonnement des arts et de la culture de la Montérégie. La candidature de Véronique Pascal, a-t-elle poursuivi, s’est démarquée particulièrement par son dynamisme et par son engagement artistique, tant en arts de la scène, que dans la région. »

{{Du dynamisme à revendre!}}

Véronique Pascal n’a pas chômé au cours des dernières années! Depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2005, elle a cofondé quatre compagnies de théâtre (Le Théâtre du Bunker, Les cousines canines, le Théâtre du 450 et le Théâtre Sur la Coche), a été boursière de la Société de développement des arts et de la culture de Longueuil (SODAC) ainsi que du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). Elle est aussi responsable du comité des femmes artistes de l’Union des artistes (UDA), joue au théâtre, à la télévision, au cinéma et dans des comédies musicales, et ses textes sont joués, entre autres, sur la scène longueuilloise et montréalaise.

Jointe par Skype, puisqu’elle était en représentation à Montréal ce soir-là, Véronique Pascal a souligné que : « Le Prix vient récompenser l’immense travail que j’ai fait depuis ma sortie de l’école, parce que oui, je suis une fille travaillante! Ça ne fait pas très « sexy » de dire ça, que l’on buche fort pour arriver à faire carrière, mais c’est mon cas, je travaille très fort, et c’est le cas pour plusieurs artistes de la relève! Merci au CMCC! »

{{Le Conseil montérégien de la culture et des communications (CMCC)}}

Depuis 1977, le CMCC assiste, informe, regroupe et représente les professionnels de la culture en Montérégie. Par ses activités de formation, de concertation et de promotion, le CMCC facilite la réalisation des projets des artistes professionnels et organismes culturels de la région et leur diffusion.