Budget du Québec 2017-2018 -Financement des arts professionnels : un vide sidéral

 

Communiqué publié par le Conseil québécois du théâtre (CQT) le 30 mars 2017.

Manque de vision ? Aveuglement volontaire ? Indifférence calculée ? Le dernier budget provincial laisse le milieu théâtral pantois.

Après l’ambitieux processus de consultations pour le renouvellement de la politique culturelle du Québec, lors duquel près de 500 organismes culturels et artistiques ont produit des mémoires rigoureux et argumentés ; après plusieurs années où le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) a finalement redéfini ses nouvelles pratiques d’accompagnement à la vie artistique professionnelle ; après l’annonce d’investissements majeurs dans la construction et la rénovation de lieux culturels, le Conseil québécois du théâtre (CQT) et sa communauté étaient légitimement convaincus que les ministres du gouvernement Couillard disposaient de suffisamment d’éléments probants pour déployer un investissement conséquent dans le secteur de la création artistique durement fragilisé depuis plus d’une décennie. Que nenni !

Ce parti-pris étatique traduit un désengagement lourd de conséquences dans l’avenir de tout un secteur socioéconomique. « Notre milieu reçoit un cinglant camouflet dans cette absence totale de signaux gouvernementaux. En négligeant un investissement dans les arts professionnels, le gouvernement de monsieur Couillard indique clairement au milieu culturel et artistique que nous ne sommes pas une priorité politique et encore moins une priorité de société » déplorent unanimement Brigitte Haentjens et David Lavoie, coprésidents du CQT.

Le CQT prend donc acte que l’enveloppe de 90 M$ du CALQ, en soutien aux activités artistiques, demeure encore une fois au point de congélation. Rappelons que le CALQ évalue actuellement les demandes de subventions de plus de 800 organismes, toutes disciplines artistiques confondues, qui offrent des emplois à plus de 30 000 artistes et 120 000 travailleurs culturels. Le résultat de cette évaluation devrait permettre au secteur des arts et des lettres de relever ses défis pour les quatre prochaines années. Dans ce contexte, et en prévision d’une situation de rupture dont la gravité semble sous-estimée par l’État québécois, le CQT évaluera avec ses partenaires les actions à mettre en œuvre.

À PROPOS DU CQT 
Le Conseil québécois du théâtre (CQT) est un regroupement national qui porte la mission de fédérer, défendre et promouvoir le théâtre professionnel québécois. Il se veut une force politique et un levier de développement au service de l’art théâtral au Québec. Engagé auprès de ses membres et mobilisé par la vitalité de son milieu, le CQT se positionne à l’avant-scène des besoins de sa communauté et de la défense de ses intérêts.