Politique de la réussite éducative : le plaisir d’apprendre, la chance de réussir

Le Gouvernement du Québec a lancé, le 21 juin, la Politique de la réussite éducative, porteuse d’objectifs ambitieux pour 2030. Elle couvre la période de la petite enfance jusqu’à l’âge adulte.

La Politique propose des orientations qui agissent sur toutes les dimensions de la réussite, pour toutes les étapes du parcours éducatif des enfants, des élèves et des adultes. L’automne dernier, des milliers d’enseignants, de parents, d’élèves, de citoyens et de représentants du milieu éducatif issus de partout au Québec ont partagé leur opinion par l’intermédiaire des consultations régionales ou en ligne, ou par le dépôt d’un mémoire.

Le premier ministre, Philippe Couillard, et le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Sébastien Proulx, ont fait la présentation de la Politique à l’école secondaire De Rochebelle, en présence de plus de 200 personnes, dont des élèves, des acteurs et des partenaires de l’éducation.

MM. Couillard et Proulx ont réitéré l’importance que l’éducation soit portée par l’ensemble des citoyens, par les institutions, les organisations publiques et le milieu des affaires. La Politique propose une démarche ambitieuse et des objectifs à long terme à l’ensemble des Québécoises et des Québécois.

Les orientations et les moyens accompagnant la Politique de la réussite reposent sur les trois axes qui ont structuré le cadre de réflexion présenté lors des consultations publiques, soit :  l’atteinte du plein potentiel de toutes et tous, un milieu inclusif, propice au développement, à l’apprentissage et à la réussite, et des acteurs et des partenaires mobilisés pour la réussite.

Citations :

« La Politique de la réussite éducative que nous lançons aujourd’hui est le commencement d’un grand projet collectif. Elle se veut rassembleuse. Elle vise la réussite de tous les élèves sans exception, quel que soit leur âge ou leur statut. Car une éducation qui donne à tous les mêmes chances de réussir est un puissant levier d’équité sociale. Cette politique, à nous d’en écrire la suite. À nous de partager le plaisir d’apprendre et d’offrir toutes les chances de réussir. »

Philippe Couillard, premier ministre

« Je suis fier de lancer la Politique en compagnie de l’ensemble de mes collègues et des partenaires présents. Plus que jamais, nous devons tous être mobilisés pour l’éducation, et nous sollicitons l’ensemble des Québécoises et des Québécois pour atteindre nos objectifs. C’est ensemble que nous construirons l’école de demain et que nous réussirons à opérer les changements qui s’imposent. C’est notre responsabilité de tout mettre en œuvre pour que l’ensemble des élèves puissent se dépasser et réussir, et ce, de la petite enfance à l’âge adulte. »

Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie­­-Îles-de-la-Madeleine

Faits saillants de la Politique de la réussite éducative :

  • Horizon 2030 : des objectifs ambitieux 
    • porter à 90 % la proportion des élèves de moins de 20 ans qui obtiennent un premier diplôme ou une première qualification, et à 85 % la proportion de ces élèves titulaires d’un premier diplôme;
    • réduire de moitié les écarts de réussite entre différents groupes d’élèves;
    • augmenter à 80 % (pour 2025) la proportion d’enfants qui entrent à l’école sans présenter de facteurs de vulnérabilité;
    • porter à 90 % le taux de réussite à l’épreuve ministérielle d’écriture, langue d’enseignement, de la 4e année du primaire (2e année du deuxième cycle), dans le réseau public;
    • augmenter de 5 points de pourcentage la part de la population adulte du Québec qui démontre des compétences élevées en littératie;
    • hausser la proportion d’élèves entrant au secondaire sans retard scolaire;
    • améliorer la qualité des bâtiments scolaires.
  • Plusieurs actions concrètes :
    • La mise sur pied d’un groupe de travail chargé de faire des recommandations sur la création d’un institut national d’excellence en éducation;
      • La mise sur pied de trois chantiers d’analyse portant sur :
        • la valorisation de la profession enseignante et sur l’autonomie professionnelle du personnel enseignant;
        • la modernisation des encadrements pédagogiques et des modalités d’évaluation des apprentissages;
        • la contribution du milieu des affaires à la réussite éducative.
  • Le début de travaux en vue de :
    • réviser le modèle de financement des élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage;
    • établir un seuil minimal de services spécialisés et intégrés dans les écoles et les centres pour assurer une réponse équitable aux besoins des élèves;
    • favoriser la contribution des établissements d’enseignement privés aux efforts pour l’intégration des élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage;
    • consulter l’Office des professions du Québec sur la création d’un ordre professionnel des orthopédagogues;
    • créer un prix annuel décerné à une enseignante ou un enseignant reconnu pour le caractère innovant de ses pratiques pédagogiques;
    • analyser l’opportunité de prolonger la période obligatoire de fréquentation scolaire de 16 à 18 ans, ou jusqu’à l’obtention d’un premier diplôme ou d’une première qualification.
  • Au cours des prochains mois, afin de mettre en œuvre l’un des principaux messages de la Politique, à savoir l’intervention éducative dès le plus jeune âge, une stratégie interministérielle sera lancée pour consolider l’ensemble des services éducatifs aux jeunes enfants de 0 à 8 ans.
  • Plusieurs stratégies et plans d’action viendront concrétiser les orientations de la Politique au cours des premières années de sa mise en œuvre, notamment en matière :
    • de formation professionnelle;
    • de numérique en éducation;
    • d’alphabétisation et de francisation;
    • du renforcement des langues
    • d’infrastructures scolaires;
    • d’adaptation des services à la diversité des personnes et des besoins.

Liens connexes :

Consultez le site de la Politique de la réussite éducative.
Consultez la Politique de la réussite éducative, le tableau synoptique et le croquis-notes ici.