Les employés du futur

Le site Internet World Economic Forum a publié un tableau comparatif des 10 habiletés les plus recherchées chez les employés en 2015 et en 2020. Si le portrait global est comparable entre les deux années repères, deux habiletés, soit la créativité et l’intelligence émotionnelle, se démarquent du lot. Soyez sans crainte, l’art peut venir à votre rescousse pour développer ces qualités convoitées par les employeurs.

La créativité

En 2015, la créativité se positionnait au dixième rang des habiletés recherchées, mais elle fera un bond impressionnant pour atteindre la troisième position d’ici les prochaines années. Son ascension est provoquée par un monde en transformation constante qui oblige le milieu des affaires à innover pour rester compétitif.

Il est maintenant reconnu que l’art permet de développer la créativité, mais comment? La force des artistes est leur compréhension et leur maîtrise du processus créatif, qui consiste à  l’utilisation d’un système de pensées intégrant les connaissances, le ressenti, les expériences et la réflexion. Tous ces aspects de notre façon de penser et d’agir sont mis à contribution, ensemble, à travers une démarche exploratrice. Dans un contexte de médiation, à l’aide d’un artiste, ce processus peut être enseigné et acquis. Alors, ce n’est pas le talent artistique qui importe, mais bien la capacité à trouver le chemin « hors de la boîte ».

L’intelligence émotionnelle

Une petite nouvelle fait son apparition au palmarès en 2020 : l’intelligence émotionnelle. Il s’agit de la capacité à reconnaître et à comprendre nos émotions, pour mieux agir sur elles et sur celles des autres. Nos comportements étant influencés par nos émotions, la pratique de l’art s’avère un outil clé qui nous permet de les canaliser et de les extérioriser. En tant que spectateurs devant une œuvre, par exemple, nous sommes portés à décrypter les non-dits afin d’en comprendre le sens. L’habileté à reconnaître les émotions que l’on développe alors nous amène à faire preuve d’empathie et à cultiver de meilleurs rapports interpersonnels; exactement ce qu’il faut pour des collaborations gagnantes au travail.


Dans le cadre d’une entente avec le Courrier du Sud, Sabrina Brochu, agente de développement et de services aux membres à Culture Montérégie, et responsable du projet Arts Affaires Montérégie, publie chaque mois une chronique arts affaires. Avec la permission de l’hebdomadaire, nous les regroupons ici pour consultation. Bonne lecture!