Lettre ouverte aux candidates et aux candidats aux élections municipales en Montérégie

Avis : Exceptionnellement ce mois-ci, le billet du DG est cosigné par le président du conseil d’administration de Culture Montérégie, Sylvain Massé.

En ce début de campagne électorale municipale, Culture Montérégie vous invite à vous engager pour le développement culturel, et pour un soutien concret au milieu culturel de votre municipalité. À l’instar de notre organisme qui, à 40 ans, est toujours engagé, vous pouvez aussi être en action pour les arts, la culture, le patrimoine et les communications de votre région.

Quels engagements pouvez-vous prendre?

D’abord, assurez-vous que votre MRC ou votre municipalité fait partie de l’Entente de partenariat territorial en lien avec la collectivité, avec le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), et ce, pour les deux prochaines années.

 

En effet, en Montérégie, trois ententes ont été signées en 2017 : une en Montérégie-Ouest, une en Montérégie-Est et l’autre dans l’agglomération de Longueuil. Toutefois, certaines MRC ont carrément laissé leur milieu artistique orphelin en ne signant pas du tout l’entente. Ailleurs encore, plusieurs des partenaires (qui sont surtout des MRC) ont signé pour un an seulement, privant ainsi leur milieu d’un soutien tangible et refusant à leur population la mise en œuvre de projets culturels en lien avec la collectivité.

D’autres régions du Québec, pourtant moins populeuses, ont signé des ententes beaucoup plus importantes (Bas-Saint-Laurent : 1 206 000 $, Laurentides : 1 260 000 $, Mauricie : 510 000 $). Comment se fait-il que la Montérégie, avec une population de plus de 1,5 million d’habitants, 14 MRC, 1 agglomération et 177 municipalités, n’ait pas réussi à aller au-delà des 615 000 $ investis? Et surtout, comment expliquer que plusieurs des partenaires n’aient pas accepté de s’engager pour les trois ans prévus par le CALQ pour ce type d’ententes?

Votre population aurait pourtant été en droit d’espérer sa juste part d’investissement, et par le fait même, obtenir des moyens à la hauteur de ses ambitions. Il est inacceptable que des artistes et des organismes artistiques demeurent orphelins; la Montérégie et sa population ont les moyens, collectivement, de contribuer à l’essor de la vie culturelle régionale, et par le fait même à une belle qualité de vie dans les milieux municipaux, tant ruraux qu’urbains. Nous vous demandons de vous engager à faire la différence pour les prochaines années.

 

Ensuite, nous vous invitons à vous assurer que votre municipalité fait ce qui est en son pouvoir de faire pour offrir à ses citoyens la qualité de vie à laquelle ils aspirent.

Pour appuyer notre demande, nous citerons une importante étude publiée par l’UNESCO.

« La culture est indissociable de l’attractivité, de la créativité et de la durabilité des villes et s’inscrit au cœur du développement urbain, comme en témoignent, au fil de l’histoire, les édifices d’intérêt culturel, le patrimoine et les traditions. Sans culture, les villes ne sauraient être des espaces dynamiques de vie et se réduiraient à de simples constructions de béton et d’acier, dans un environnement social en voie de dégradation. C’est bien la culture qui fait la différence. » (UNESCO, Culture futur urbain, rapport sur la culture pour le développement urbain durable, 2016, p. 3.)

Votre municipalité a-t-elle une politique culturelle? A-t-elle une entente de développement culturel avec le ministère de la Culture et des Communications? Une politique d’acquisition d’œuvres d’art? Une politique de développement des collections de la bibliothèque municipale? Ce sont là quelques outils qui peuvent vous aider à maximiser la place de la culture et le soutien adéquat à vos créateurs. Et il y en a d’autres! Il suffit de faire preuve de volonté.

 

Enfin, restez à l’affût et surtout, n’hésitez pas à faire appel à nos services-conseils afin d’être l’élue/élu que vos concitoyens souhaitent, soit un élu informé, responsable et novateur.

Comme vous le savez, depuis 2013, six instances qui participaient au développement et au financement de la culture dans la région ont disparu, soit les trois Conférences régionales des élus (CRÉ) et les trois forums jeunesse. Il va sans dire que l’engagement des municipalités à l’égard de la culture est d’autant plus essentiel dans ce contexte. Nous avons donc été enchantés d’apprendre que, dans la gestion régionale du programme du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), la 2e priorité consiste à « développer une identité rassembleuse par la culture ».

Culture Montérégie espère que vous saurez effectivement placer la culture au cœur de votre vision. Notre équipe est là pour vous accompagner et vous soutenir dans la mise en œuvre de vos actions en faveur de la culture. N’hésitez pas à communiquer avec nous.

 

Sylvain Massé, président

Franck Michel, directeur général

2 commentaires

  • Bien envoyé ! Bravo !

  • Après cette lecture, comment ne pas appuyer favorablement la Culture en Montérégie. Je pense plus spécifiquement aux futurs.es élus.es municipale de Contrecoeur.

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *