Appel de projets au Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR)

L’appel de projets du programme FARR pour l’année 2018-2019 a été lancé le 15 juin dernier.

Les paramètres obligatoires à rencontrer sont :  cadrer avec une ou plusieurs des 8 priorités régionales ; répondre aux attentes d’attractivité et de développement des entreprises ; les projets doivent toucher minimalement deux territoires de MRC; l’aide financière doit respecter le ratio de 80 % pour les OBNL et de 25 % pour les entreprises.

Les dépenses admissibles sont : les frais de fonctionnement; les études de faisabilité et plans d’affaires; les coûts de construction et de mise en place. Le montant minimum de la demande doit être de 20 000 $; le maximum 160 000 $.

Budget total de l’appel de projets 2,84 M$

Durée : l’argent doit être engagé au 31 mars 2019 et le projet terminé le 31 mars 2020.

Les critères d’évaluation : ampleur et rayonnement 15 pts; impact sur la communauté 50 pts; structure financière et faisabilité 35 pts.

Cadre régional de gestion du FARR

Formulaire de dépôt de projet 

Périodes de dépôt de projets

  • Pour l’année financière 2018-2019, les demandes doivent être déposées à la Direction régionale du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire au plus tard le 28 septembre 2018.

>>> Les personnes intéressées doivent s’assurer de consulter tous les documents du programme sur le site du Ministère.


Le Fonds d’appui au rayonnement des régions en quelques mots

Le Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) est un nouveau programme du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (Ministère). Il vise l’ensemble des régions du Québec, à l’exception des régions de la Capitale-Nationale et de Montréal, pour lesquelles d’autres fonds sont prévus. Les sommes qui y sont consacrées serviront entièrement au financement de projets de développement, alignés sur les priorités déterminées par chacune des régions. Les projets porteront la marque distinctive du rayonnement régional. Par cette démarche, le Gouvernement du Québec place son action au service des régions.