Au sujet des investissements fédéraux en culture

Extrait du blogue du Conseil des arts du Canada

Chronique d’une renaissance annoncée

Au printemps 2016, notre histoire a pris un tournant longtemps espéré avec l’annonce du doublement du budget du Conseil des arts du Canada. On nous attribuait alors des moyens financiers à la hauteur des ambitions de la transformation que nous avions déjà amorcée.

À ce moment-là, j’ai d’ailleurs évoqué l’idée d’une renaissance du secteur des arts. Aujourd’hui, nous annonçons des investissements destinés à inscrire encore davantage les arts au cœur de nos vies et de notre destin collectif.

Investir dans les arts

D’ici 2021, nous aurons investi 487 millions de dollars additionnels sous forme de subventions, de paiements et de prix aux artistes et aux organismes artistiques de ce pays. Ainsi, nos investissements directs dans les arts passeront progressivement de 150 millions de dollars par an (niveau en 2015) à 310 millions de dollars par an (niveau en 2021).

Notre décision de simplifier nos programmes et d’alléger nos processus administratifs nous permettra donc d’injecter directement dans le secteur des arts 88 % des 550 millions investis par le gouvernement fédéral.

Changer la donne

En 2015, 64 % des subventions du Conseil des arts du Canada soutenaient le fonctionnement d’organismes. En 2021, nos subventions seront équitablement réparties – 50/50 – entre le soutien aux projets et les subventions de base versées aux organismes. Pour atteindre ce nouvel équilibre, le Conseil augmentera progressivement de 55%  le budget total des subventions de base réservées aux organismes. Le budget  des subventions  pour des projets  augmentera de 224 %. Évidemment, dans le cadre du nouveau modèle de financement, les organismes qui reçoivent une subvention de base auront aussi accès au financement par projet, notamment pour les tournées, la coproduction internationale ou l’innovation numérique.

Lire la suite…