Bernard Drainville salue la carrière et l’engagement citoyen de Maurice Giroux

Lors d’une soirée empreinte d’émotions, le député Bernard Drainville a remis la médaille de l’Assemblée nationale du Québec à M. Maurice Giroux pour souligner son engagement citoyen et sa contribution remarquable à la presse communautaire et indépendante. « Maurice, c’est un incontournable dans la région. Incontournable pour son apport à la vie citoyenne et communautaire. Incontournable pour sa carrière journalistique, recherchant inlassablement la vérité. Grand défenseur de la liberté de presse, régionale en particulier, il a toujours été d’une ténacité incroyable. Je peux vous dire qu’il ne lâchait pas le morceau facilement! En préparation d’un point de presse, je me demandais souvent : quelle question Maurice pourrait bien me poser? », se rappelle Bernard Drainville.

L’inscription gravée sur la médaille de l’Assemblée nationale évoque son immense contribution dans la région : «  À Maurice Giroux, modèle d’engagement citoyen et artisan de la presse communautaire et indépendante à Longueuil et dans la région ». En effet, Maurice Giroux a toujours eu une conscience aigüe de la dimension morale des choses, une grande droiture d’esprit. C’est également un être curieux, vigilant.

« C’était un « débusqueur de vérité », il recherchait inlassablement la vérité et ne se laissait pas intimider. Il veillait sur l’intérêt public, tel un aigle survolant la région : toujours à l’affût des magouilles et autres atteintes à l’intérêt public. On ne compte plus les scoops et les histoires qu’il a mis au jour dans tous les médias auxquels il a été associé », souligne Bernard Drainville.

Maurice Giroux a été au cœur de l’actualité de la Rive Sud des 40 dernières années, toujours dans l’optique d’informer, de dire la vérité, parce qu’il croit fermement à l’importance de la liberté de presse dans l’exercice de la vie démocratique. Il a cette obsession de livrer une information libre et de qualité pour permettre à ses concitoyens de faire des choix judicieux et de prendre des décisions éclairées, de bien jouer leur rôle de citoyen. « Les citoyens de Longueuil et de la Rive-Sud ne savent pas tout ce qu’ils te doivent… en leur nom et en mon nom personnel, MERCI Maurice! », a conclu le député de Marie-Victorin.