Des ententes de développement culturel désormais négociées sur une base triennale

Le ministre Luc Fortin annonce 22 M$ pour soutenir des projets priorisés par les municipalités dans toutes les régions du Québec.

Le gouvernement du Québec consacre des investissements de 22 M$ au renouvellement des ententes de développement culturel qui permettront de soutenir des projets novateurs ciblés par les municipalités dans toutes les régions du Québec. Le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin, en a fait l’annonce en Mauricie le 2 avril dernier.

Les ententes seront désormais signées pour trois ans. La bonne gestion des finances publiques du gouvernement du Québec engendre une meilleure prévisibilité et permet en effet de conclure des ententes sur une période plus longue.

Les sommes sont appelées à être bonifiées par la contribution équivalente des villes et des MRC concernées. À cet engagement financier s’ajouteront des sommes liées au Plan culturel numérique du Québec et au Plan québécois des infrastructures. De plus, des sommes en promotion et en valorisation de la langue française pourront, au cours des trois ans, augmenter la participation financière du Ministère aux ententes.


« J’accorde une importance majeure au développement culturel des régions. J’ai d’ailleurs eu la chance, à titre de ministre de la Culture et des Communications, de visiter chacune d’elles. Dans l’ensemble du Québec, les demandes répétées des milieux culturel et municipal étaient unanimes : tous souhaitaient pouvoir conclure des ententes triennales. Aujourd’hui, je suis heureux d’annoncer que leur souhait est exaucé et que notre gouvernement est fier d’y investir 22 M$. » Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

Plus de détails