Des moyens de financer vos projets et de mieux embrasser la transformation numérique – Partie 1

La transformation numérique s’immisce partout. En culture, ses effets se font sentir à tous les niveaux : création, diffusion et mise en marché. Elle chambarde la façon de gérer un projet, un organisme ou même sa propre carrière artistique. Au passage, elle réinvente le travail d’équipe et met l’accent sur la collaboration. Les stratégies et opportunités de financement ne lui échappent pas non plus. Nous vous proposons un portrait des différents programmes de financement pour vous aider à embrasser ce virage.

Qui sont les bailleurs de fonds?

En 2014, l’État québécois s’est doté d’un plan culturel numérique. Ce plan prévoit des enveloppes dont les appels de projets ont été confiés principalement aux partenaires culturels : le ministère de la Culture et des Communications, le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), la SODEC. Au fédéral, il faut regarder du côté du Conseil des arts du Canada et de Patrimoine canadien.

Recherche et création

Les projets d’intégration ou d’art numérique peuvent être déposés dans les programmes réguliers tant au CALQ qu’au Conseil des arts du Canada. Pour mieux répondre à la réalité des artistes et améliorer leurs conditions de pratique, le CALQ vient tout juste d’actualiser son programme de bourses. La SODEC accepte depuis l’automne dernier les projets numériques de format court dans le cadre de son programme Aide à la production. D’ailleurs, la première cohorte de son Atelier Grand Nord XR consacré à la scénarisation en réalité virtuelle, augmentée ou mixte avait lieu au début février. Le Fonds des médias du Canada (FMC), avec son volet expérimental, a une mission semblable, soit soutenir la production de contenus de médias numériques autres que ceux des secteurs du cinéma et de la télévision.

Mettre en œuvre sa transformation

Pour amorcer votre transformation numérique, il existe deux programmes :Initiative première étincelle de Patrimoine canadien octroie aux organismes artistiques et patrimoniaux une aide allant jusqu’à 5 000 $. Cette somme sert à organiser une activité participative de type hackaton ou cocréation pour réfléchir à des solutions pour faire face à un défi de transformation numérique.

Le fonds Stratégie numérique, via le volet Littératie et intelligence numérique, a pour objectif d’outiller le secteur artistique en valorisant l’acquisition de connaissances et le développement de compétences. La subvention peut aller dans ce cas jusqu’à 50 000 $. Je vous invite à découvrir les deux autres volets de ce même fonds : Accessibilité aux arts et engagement culturel des citoyens et Transformation des modèles organisationnels.

Pour les musées et les organismes patrimoniaux, le Musée virtuel du Canada propose un volet pour créer une première exposition en ligne en vous servant d’un modèle. Ce financement, d’un maximum de 15 000 $, est une excellente façon de s’approprier une expérience numérique. Un premier pas pour soumettre à d’autres volets du programme et développer davantage d’expériences numériques : expositions ou visites guidées virtuelles, jeux ou applications Web.

D’autres moyens de financer vos projets ou votre transformation numériques suivront le mois prochain.

Christian Laramée
Agent de développement numérique