Développement culturel durable

visuel agora metropolitaine 2018Les 18 et 19 octobre prochains se tiendra la 3e édition de l’Agora métropolitaine sous le thème Rassembler-Collaborer-Réussir. Culture Montérégie y participera de même que Culture Montréal et le Conseil régional de la culture de Laval. Pourquoi ? Parce qu’à moins de trois ans de l’inauguration du REM, et considérant les nombreux projets de transport collectif en voie de réalisation, il est plus que temps d’amorcer une réflexion sur les liens entre les activités de diffusion culturelle, la mobilité et l’aménagement durable. Autrement dit, le transport collectif doit aussi favoriser la mobilité en dehors de la période de 6 h à 18 h, les jours ouvrables.

L’Agora métropolitaine est organisée par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Elle s’inscrit dans l’élaboration du plan d’action 2019-2023 du Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD).

S’il est vrai que nous parlons rarement de la CMM et de son PMAD, ils nous concernent assurément. Cette proximité de la Montérégie avec Montréal et l’appartenance de plusieurs de ses villes à la CMM nous ont incités à prendre part à cet événement, et pas seulement comme spectateur.

Culture et mobilité à l’échelle métropolitaine

En effet, les conseils de la culture de Montréal, de la Montérégie et de Laval proposeront un atelier intitulé Culture et mobilité à l’échelle métropolitaine, il y a une vie après la navette. Le principal objectif de cet atelier, et plus largement de notre implication dans cette concertation, est de réfléchir ensemble sur l’importance de favoriser une mobilité par transport collectif en dehors des périodes de pointe et sur les avantages socio-économiques générés par l’offre culturelle que cette mobilité rend plus accessible. Animé par l’auteure et journaliste Ariane Émond, l’atelier réunira un panel de neuf invités dont des représentants des Villes de Laval, de Repentigny et de Longueuil qui viendront s’exprimer sur la contribution de la culture à la stratégie de mobilité durable et comment, en retour, elle transforme nos habitudes de fréquentation culturelle.

Madame Émond animera également l’atelier intitulé Repères métropolitains : patrimoine et paysage. Plusieurs municipalités de la CMM partagent des enjeux d’identification, de protection et de mise en valeur des ensembles patrimoniaux et paysagers. Certaines initiatives prometteuses en ce sens méritent d’être mieux connues.

Bref, cette Agora métropolitaine constitue une excellente occasion de valoriser le dynamisme culturel des régions périphériques de Montréal et surtout, de discuter de la façon dont le développement urbain et interurbain peut être pensé afin d’influencer positivement les habitudes de fréquentation culturelle. Il me semble que l’on parle bien là de développement (culturel) durable. Soyons-y.

> En savoir plus sur l’événement et vous y inscrire

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *