État des lieux du patrimoine, des institutions muséales et des archives: conclusion

L’Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ) a publié, le 18 mai, le cahier final de la série {État des lieux du patrimoine, des institutions muséales et des archives}. Cette série est composée de 11 cahiers dressant un portrait exhaustif de ce domaine culturel. Ce dernier cahier présente une synthèse des résultats exposés dans les cahiers précédents, des indicateurs statistiques ainsi qu’une conclusion.

Il révèle, entre autres, que dans le réseau du patrimoine au Québec, 63 % des revenus proviennent du financement public, 26 % des revenus autonomes et 11 % du financement privé. De plus, les établissements du réseau du patrimoine, classés selon trois types (organismes en patrimoine, institutions muséales et centres d’archives), constituent un réseau de 1 075 établissements, essentiellement de petits établissements, dont la moitié ont moins de 34 452 $ en dépenses de fonctionnement.

L’État des lieux, réalisé par l’OCCQ, permet de conclure que le réseau prend ancrage sur trois piliers majeurs qui font sa force, mais qui sont aussi source de précarité, à savoir le financement public, une main-d’œuvre dévouée et la générosité de milliers de bénévoles.

Consulter le cahier: [www.stat.gouv.qc.ca/observatoire/publicat_obs/pdf/cahier_11_etatdeslieux.pdf->http://www.stat.gouv.qc.ca/observatoire/publicat_obs/pdf/cahier_11_etatdeslieux.pdf]