Être ou ne pas être… à l’écoute du hockey!

Au moment d’écrire ces lignes, les Canadiens de Montréal se préparent à leur premier affrontement des séries qui aura lieu dans quelques heures. Dans quelques heures, je participerai à un encan-bénéfice. Après avoir passé la dernière semaine à solliciter mon réseau, je ne peux m’empêcher de penser que j’aurais eu plus de facilité à trouver des preneurs pour des billets pour le Centre Bell! C’est correct, moi aussi, j’aime le hockey. Je vais quand même tenter de vous convaincre que de manquer un affrontement pour une bonne cause fera de vous une personne entièrement comblée.

Croire en une cause – Tout le monde dans la vie a besoin de s’entourer de beauté et de bonté. Faire du bien aux autres nous procure un sentiment de plénitude et de fierté. Le monde tourne plus rond avec chaque bonne action.

Démontrer votre gratitude – Les gens d’affaires au grand cœur que j’ai rencontrés m’ont très souvent exprimé que leur principale raison de donner est la reconnaissance de la chance qu’ils ont eue dans la vie. Donner au suivant est leur façon de démontrer leur gratitude envers leur succès et de s’entourer de positif pour la poursuite de leurs affaires.

Avoir du plaisir – Les événements-bénéfices sont des activités souvent prestigieuses, organisées à la perfection par des professionnels. Tout est mis en œuvre pour vous faire vivre une expérience unique et mémorable. Avoir du plaisir tout en soutenant une cause est assurément « une pierre deux coups » des plus profitables.

Profiter du réseautage de qualité – Les organisateurs des événements-bénéfices sont sensibles à la motivation de nouer des relations privilégiées et ils s’assurent de faciliter les échanges au profit de votre réseau. Ces rencontres informelles sont aussi des occasions de donner de la visibilité à votre entreprise. Après tout, le succès est souvent à distance d’une poignée de main.

Alors, convaincus? La prochaine fois que l’on vous invitera à un événement-bénéfice, ne ratez pas votre chance de sauter sur la glace!

Dans le cadre d’une entente avec le Courrier du Sud, Sabrina Brochu, agente de développement et de services aux membres à Culture Montérégie, et responsable du projet Arts Affaires Montérégie, publie chaque mois une chronique arts affaires. Avec la permission de l’hebdomadaire, nous les regroupons ici pour consultation. Bonne lecture!