Félix Leclerc à l’honneur

Communiqué publié par RÊ Productions

Dans le cadre de la série Concerts populaires de Montréal, jeudi 24 juillet, l’Orchestre symphonique de Québec (OSQ), dans des arrangements et sous la direction de Gilles Bellemare, célébrait de façon grandiose le 100e anniversaire de naissance de Félix Leclerc. C’est à Claud Michaud, artiste de la Montérégie, qu’a été confiée la tâche d’interpréter dix-neuf des chansons de ce grand poète.

C’est devant un auditoire attentif de près de 1 200 personnes, réunies au Centre Pierre-Charbonneau, qu’a eu lieu cet hommage qui alliait la beauté des orchestrations de Gilles Bellemare à la force et à la sensibilité des textes de Leclerc. « On fait des clins d’œil à Beethoven, à Bruckner, à Wagner, mais on va chercher l’émotion pure des chansons de Félix », fait valoir le chef. « Et cette émotion, elle a été partagée par tous les grands artistes, écrivains, poètes, peintres ou musiciens. Félix avait comme médium d’expression sa guitare et une poésie populaire, mais il rejoignait les mêmes sources d’inspiration qu’un Mozart dans la Flûte enchantée. »

Surtout, pas question de caricature. « Claud chante exactement comme s’il le faisait avec une guitare, et nous, l’orchestre, on est l’écrin qui le met en valeur. On a la chance d’avoir un chanteur d’expression populaire, mais qui a une voix qui se marie très, très bien avec les exigences acoustiques d’un orchestre symphonique. »

Une deuxième représentation de ce spectacle a eu lieu le lendemain à Québec au domaine Maizerets devant une foule de 4 000 spectateurs venus entendre les chansons de Félix en plein air dans un site enchanteur et inspirant.

Ayant une solide formation en art lyrique, acquise auprès de Joseph Rouleau et de Louis Quilico, Claud Michaud est familier avec le contexte particulier de l’orchestre symphonique. « J’ai fait un détour d’une douzaine d’années par le monde du chant classique, où j’ai appris à me servir de ma voix, pour ensuite revenir à ce qui est mon univers naturel, celui des grands de la chanson comme Boris Vian, Léo Ferré, Barbara, Gilles Vigneault et, bien sûr, Félix Leclerc. »

Mentionnons que Claud Michaud s’est illustré au festival Pully-Lavaux à l’heure du Québec, en juin de cette année, en remportant le prix de l’interprète masculin. Pully-Lavaux est tenu une fois tous les deux ans depuis 1996 et s’est hissé parmi les plus importants festivals de chanson nord-américaine d’expression française en Europe.

En Montérégie, Claud Michaud sera sur scène à la Maison Félix-Leclerc de Vaudreuil le 2 août ainsi qu’au Vieux Presbytère de Saint-Bruno le 10 août. Plusieurs spectacles sont ensuite au programme dont un au Théâtre Petit Champlain à Québec fin septembre. Enfin, il fera voyager ses souliers en France et en Pologne à l’automne.