La 5e plus grande bibliothèque du Québec portera le nom de Raymond-Lévesque

Le maire de la Ville de Longueuil, Claude Gladu, a annoncé que la future bibliothèque, qui sera située dans l’arrondissement de Saint-Hubert, portera le nom de Raymond-Lévesque, en hommage à ce célèbre pionnier de la chanson québécoise qui a habité Longueuil pendant près de 30 ans.

M. Lévesque, ses proches et de nombreux invités étaient présents pour l’occasion. Une cérémonie chaleureuse a suivi le dévoilement au cours duquel un vibrant témoignage a été rendu à M. Lévesque.

« La bibliothèque Raymond-Lévesque sera le reflet de la vitalité culturelle de Longueuil et un grand livre ouvert sur votre œuvre et sur la beauté de votre univers littéraire et artistique. Merci de laisser un tel patrimoine culturel à Longueuil, un milieu de vie qui fut le vôtre pendant tant d’années et qui portera à jamais la trace de votre illustre passage », a témoigné le maire de Longueuil, Claude Gladu, en s’adressant à M. Lévesque.

Pour sa part, Jacques Goyette, vice-président du comité exécutif, a expliqué que cette bibliothèque serait verte et moderne. « Nous avons voulu que la 5e plus grande bibliothèque du Québec, qui rejaillira sur l’ensemble du territoire, soit un projet qui s’inscrive dans une démarche de développement durable. Qu’elle tienne compte des besoins actuels et futurs des citoyens, de l’environnement immédiat, de l’économie d’énergie et qu’elle conserve dans sa plus grande intégralité la faune et la flore du Parc de la Cité », a-t-il précisé.

Quant au président de l’Arrondissement de Saint-Hubert, Stéphane Desjardins, il s’est réjouit de cette annonce. « Il s’agit d’un excellent choix pour toute la communauté de Longueuil, dont fait partie l’arrondissement de Saint-Hubert. Je l’appuie sans réserve et je remercie encore le maire Gladu d’avoir cru au projet de la bibliothèque depuis le début, de même que le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, qui participe financièrement à la réalisation de ce projet », a-t-il indiqué.

Enfin, plusieurs personnes ont participé à cet hommage. Mentionnons la contribution de Michel Pratt, président de la Société historique et culturelle du Marigot, qui a commenté, en tant qu’historien, le choix de cette désignation, pour ensuite laisser cours aux performances de Jean-Pierre Manseau, poète et résidant de Saint-Hubert, de Marie-Marine Lévesque, chanteuse, de ses musiciens, Guillaume Blais et François Cyr, ainsi que de Céline Arsenault, biographe, ce qui a ajouté une touche personnelle à cet hommage des plus émouvants.