La commandite culturelle : fini la surenchère de logos ?

Selon Pascale Chassé, vice-présidente et directrice générale de Fusion, une division de Cossette Communication, les commanditaires veulent désormais plus qu’un simple affichage de logo en contrepartie de leur commandite. Ainsi, comme l’explique Geneviève Trottier, directrice principale aux événements et aux relations avec la communauté, la Banque Nationale a revu ses stratégies depuis quelques années afin de rechercher des commandites offrant un bon impact plutôt que le nombre d’événements auxquels est associée la banque.

Selon Pascale Chassé, les chercheurs de commanditaires devront donc s’adapter : « Au-delà de l’affichage du logo, il faut […] favoriser l’interaction avec le public cible » des commanditaires. « Il faut que la commandite corresponde aux objectifs d’affaire. »

Source : Hugo Fontaine, «Fini, la pizza de logos», {La Presse}, 9 mai 2009, p. A3