L’avenir du réseau muséal québécois : constitution d’un groupe de travail indépendant

C’est maintenant officiel, le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, mettra en place très prochainement un groupe de travail sur l’avenir du réseau muséal québécois. La Société des musées québécois (SMQ) accueille favorablement cette décision, d’autant plus qu’elle a collaboré de près à cette initiative du Ministère. En effet, c’est à la suite d’une rencontre avec le ministre en décembre dernier et à celles qui suivirent avec la sous-ministre, madame Rachel Laperrière, que les dirigeants de la SMQ ont accepté cette proposition visant à dénouer l’impasse qui perdure au sein du milieu muséal.

Consciente de l’état de crise financière que traversent actuellement les institutions muséales, et forte des nombreux consensus établis lors des États généraux des musées du Québec, la SMQ s’est pleinement investie dans ce qu’elle considère comme la meilleure piste de résolution de problèmes actuellement à sa portée. À cet égard, elle souscrit à la volonté du ministre, à l’effet que l’avenir des institutions muséales doit constituer non seulement une priorité de son ministère, mais également une priorité gouvernementale. Le ministre souhaite aussi développer, par ce chantier, une vision d’avenir et mettre en œuvre des solutions à court, moyen et long terme pour les musées du Québec.

Présidé par une personne externe au ministère de la Culture et des Communications et au milieu muséal, ce groupe indépendant veillera à procéder à des consultations, à offrir des perspectives et à formuler des recommandations livrables au début de l’automne, soit en temps pour l’élaboration du budget 2014-2015. Dans le cadre de son mandat, le groupe de travail se penchera sur les éléments suivants :

– Le rôle des musées dans la vie de la société québécoise;
– L’organisation et le fonctionnement optimisés du réseau muséal;
– La problématique du financement;
– Le rôle des pouvoirs publics.

Afin d’accompagner ce groupe dans la réalisation de son mandat, la SMQ siègera à un comité de suivi avec des représentants du Ministère. Elle participera également à la constitution d’une table d’experts pouvant offrir avis et conseils, à la requête du groupe.

D’ici l’annonce publique de la composition du groupe de travail, la SMQ souhaite souligner son appréciation au ministre Kotto pour cette démarche. Du même souffle, elle invite ses membres et leurs partenaires à être fin prêts à témoigner tant de la valeur des institutions muséales que de leurs besoins. Pour profiter pleinement de cette tribune, la SMQ entend défendre avec énergie les intérêts de ses membres et les épauler tout au long de ce processus hautement stratégique pour l’avenir du réseau muséal.