Le CALQ accorde 204 390 $ pour 7 projets de création Web diffusés en exclusivité sur La Fabrique culturelle de Télé-Québec

Communiqué publié par la Fabrique culturelle

Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), en partenariat avec Télé-Québec, est heureux d’annoncer les sept projets de création Web sélectionnés dans le cadre de la mesure Création et développement de contenus culturels numériques originaux. Cette mesure est liée à une entente de partenariat entre le CALQ et Télé-Québec ayant pour but d’offrir une vitrine exceptionnelle aux artistes, écrivains et organismes artistiques professionnels soutenus par le CALQ. Les œuvres sélectionnées, diffusées exclusivement sur [La Fabrique culturelle->http://www.lafabriqueculturelle.tv/], seront dévoilées l’une après l’autre, au rythme d’une par semaine du 15 octobre à la mi-décembre.

{{Un partenariat qui met à profit le soutien financier du CALQ et l’expertise de Télé-Québec}}
Le CALQ accorde un montant total de 204 390 $ en bourses pour soutenir la réalisation des projets soumis par cinq artistes et deux collectifs de créateurs œuvrant dans les domaines de la danse, des arts visuels, du cinéma et des arts numériques. Pour sa part, Télé-Québec, en plus d’offrir une fenêtre privilégiée avec sa plateforme Web, a soutenu la réalisation des projets en prêtant matériel et services techniques et en assurant des accompagnements individuels. La liste des sept projets sélectionnés est présentée ci-dessous.

« Avec cette mesure, nous souhaitons stimuler et aider des artistes à créer des œuvres originales destinées spécifiquement à La Fabrique culturelle. En peu de temps, cette plateforme de Télé-Québec est devenue une des voies d’accès privilégiées pour diffuser notre culture. Notre entente avec Télé-Québec permet d’unir nos efforts pour faire rayonner les artistes et leur travail auprès de toute la population québécoise. Devant le succès de cet appel de projets, et constatant la grande qualité des 137 dossiers reçus, le CALQ a choisi de soutenir davantage de projets et d’augmenter l’enveloppe initialement prévue », a annoncé Stéphan La Roche, président-directeur général du CALQ.

Michèle Fortin, présidente-directrice générale de Télé-Québec, s’est dite ravie de la réponse du milieu à ce premier projet commun entre le CALQ et La Fabrique culturelle de Télé-Québec : « Cette plateforme panquébécoise de diffusion est née d’une volonté de créer un espace moderne pour le rayonnement des artistes et de leurs œuvres, sans égard à leur discipline ou à leur lieu de création. Collectivement, nous bâtissons actuellement un modèle de partenariats très prometteur qui marquera la diffusion de la culture au Québec et au-delà de nos frontières. Cette collaboration entre le CALQ et Télé-Québec en est l’illustration parfaite », a-t-elle déclaré.

{{À propos du CALQ}}
Depuis 20 ans, le CALQ soutient dans toutes les régions du Québec la création, l’expérimentation et la production dans les domaines des arts et des lettres et en favorise le rayonnement au Québec, au Canada et à l’étranger. Pour en connaître davantage sur le CALQ : [www.calq.gouv.qc.ca->http://www.calq.gouv.qc.ca/]

{{À propos de La Fabrique culturelle}}
La Fabrique culturelle est une production de la Société de télédiffusion du Québec (Télé-Québec). Elle offre une plateforme vidéo unique et originale de diffusion culturelle. Projet hybride entre un magazine web, une chaîne de diffusion vidéo et un réseau social spécialisé en culture, La Fabrique culturelle est avant tout un extraordinaire outil de rayonnement pour la culture québécoise, toutes disciplines et régions confondues. En six mois d’existence, elle a signé des partenariats avec 50 organisations culturelles, diffusé 2 500 capsules vidéo et reçu 500 000 visites d’internautes provenant de partout au Québec. La Fabrique culturelle est sur Facebook et Twitter. [www.lafabriqueculturelle.tv->http://www.lafabriqueculturelle.tv/]

—-

{{Émilie Baillargeon}}
Provenance : Montréal/Montréal
Discipline : cinéma
Bourse : 43 000 $
Projet : {Sorties de cadre}
Une série d’essais documentaires autour d’installations architecturales de Pierre Thibault disposées le long du fleuve Saint-Laurent comme un outil poétique de découverte et de révélation du paysage.

{{Khadija Baker}}
Provenance : Montréal/Montréal
Discipline : arts visuels
Bourse : 20 790 $
Projet : {Map your songs … make our dreams}
Projet interactif et multidisciplinaire qui explore les aspects sociaux de la violence au Moyen-Orient et dans le monde arabe et son impact sur des mères et des enfants de Syrie et de Montréal en utilisant des jeux d’animation, des contes et des récits participatifs.

{{Alejandro De Leon Fernandez}}
Provenance : Montréal/Montréal
Discipline : danse
Bourse : 45 000 $
Projet : {Get Back To Me} – websérie de danse
Une série de vidéos-danse mettant en scène des rencontres manquées dans une incarnation chorégraphique inédite qui invite l’internaute à créer sa propre narration.

{{Marie-Claude-Fournier et Anne Laguë}}
Provenance : Montréal/Montréal
Discipline : cinéma
Bourse : 19 500 $
Projet : {La Femme-Centaure}
Un essai documentaire sur l’œuvre de l’écrivaine Marie-Hélène Poitras permettant de découvrir la relation entre une femme et les chevaux. Une passion qui devient un véritable moteur de création.

{{Isabelle Gauvin}}
Provenance : Trois-Rivières/Mauricie
Discipline : arts visuels
Bourse : 25 500 $
Projet : {Barnique mobile}
Série de vidéos documentaires agrémentées d’animations, mettant en vedette une fausse optométriste faisant des examens de la vue bidons afin de soutirer la vision du monde de ses « patients ».

{{Sébastien Pesot}}
Provenance : Hatley/Estrie
Discipline : arts visuels
Bourse : 30 250 $
Projet : {Entrevues dans un monde post : un événement postpunk}
Série de reportages sur huit artistes au parcours singulier en lien avec l’esthétique et l’idéologie du mouvement punk.

{{Jonathan Villeneuve et Alexis Bellavance}}
Provenance : Montréal/Montréal
Discipline : arts numériques
Bourse : 20 300 $
Projet : {Machine à deux temps}
Œuvre vidéographique mettant en scène l’installation électromécanique {La Machine à deux temps}, une œuvre sonore monumentale d’Alexis Bellavance et Jonathan Villeneuve, qui se déploie dans le cadre d’une performance publique.