Le CALQ annonce des actions pour traverser la crise de la COVID-19

La COVID-19 bouleverse autant notre vie quotidienne que notre façon de travailler, mais notre engagement à servir les artistes et les organismes reste intact. Nous avons conscience que les artistes et les organismes sont durement affectés par les opérations de prévention qui sont déployées ici et à l’étranger et nous adaptons dès maintenant nos services pour nous permettre de gérer efficacement cette situation.

Ainsi, nous avons mis en place un plan d’action qui s’ajustera pour gérer efficacement cette situation qui évolue d’heure en heure. En voici les grandes lignes :

1. Jusqu’à nouvel ordre, nous suspendons tous les programmes suivants :

  • Circulation au Québec et hors Québec
  • Sorties scolaires
  • Bourses de déplacement
  • Studios et ateliers-résidences.

Nous traiterons ces demandes de façon accélérée lorsque nous saurons quand les activités de diffusion et les déplacements pourront reprendre sans mettre à risque les personnes concernées.

2. Nous communiquerons directement avec les organismes les plus vulnérables afin d’ajuster leur soutien financier pour qu’ils traversent la crise.

3. Les dossiers déjà en traitement seront finalisés rapidement. Grâce aux technologies de communication en place, les dossiers peuvent être transmis de manière sécuritaire et confidentielle aux membres des jurys et des comités qui se réuniront virtuellement.

4. Nous reportons au 15 avril le traitement de toutes nouvelles demandes afin de consacrer nos ressources humaines et financières à la gestion des dossiers urgents.

5. Nous avons créé 2 adresses courriel ainsi que 2 formulaires simplifiés à l’intention des artistes et des organismes, que vous trouverez au bas de ce message.

Ces outils permettront de recevoir et de traiter les demandes d’aides d’urgence.

Ces fonds d’urgence ne sont pas des mesures de compensation ou de devancement. Il s’agit d’une aide spéciale que nous dégageons des enveloppes des programmes existants pour faire face à des situations à court terme. Par exemple : des problèmes de liquidité pour la rémunération du prochain mois ou les difficultés auxquelles font face les artistes à l’étranger qui encourent des frais supplémentaires pour revenir au Québec.
Nous suivons de près l’évolution de la situation et d’autres mesures, à moyen et long termes, seront mises en place au cours des prochains jours, après concertation avec les équipes du ministère de la Culture et des Communications (MCC) avec lesquelles nous travaillons.

> Lire le communiqué original