Le Centre d’archives de Vaudreuil-Soulanges reçoit le Prix d’histoire du Gouverneur général

Julie Bellefeuille, archiviste et directrice du Centre d’archives de Vaudreuil-Soulanges. Crédit photo : Centre d’archives de Vaudreuil-Soulanges. Photographe : Madeleine Charette

Le Centre d’archives de Vaudreuil-Soulanges a reçu, le lundi 28 novembre dernier, Le Prix d’histoire du Gouverneur général pour l’excellence des programmes communautaires lors d’une cérémonie officielle à Rideau Hall. Il s’agit du seul prix octroyé à un organisme culturel canadien francophone.

Le projet retenu a été celui présenté dans le cadre de la médiation culturelle de la Ville de Vaudreuil-Dorion : Avec les yeux d’hier et d’aujourd’hui.

Le but du projet était de favoriser le sentiment d’appartenance de la communauté vivant à Vaudreuil-Dorion et de permettre à des participants de différents groupes d’âge d’offrir leurs témoignages sur des lieux, des événements et des gens d’une autre époque par le biais de photos anciennes. Cela a permis de raviver et de partager des souvenirs chez les personnes âgées et d’en créer chez les plus jeunes. Enfin, ce fut l’occasion d’offrir la possibilité à tous de s’approprier les archives et de pouvoir les utiliser afin de comprendre l’évolution de la ville de Vaudreuil-Dorion, le tout ayant résulté en une exposition itinérante présentant dix panneaux grand format.
Les participants pour ce projet de médiation culturelle furent :

  • 9 résidents du Manoir Harwood, 8 résidents du Manoir des Iles et 7 des Jardins de Vaudreuil
  • 5 participants de 14 à 17 ans de la Maison des Jeunes de Vaudreuil-Dorion
  • 20 enfants de 7-8 ans de la classe de 2e année de Chantal Laniel, école St-Michel
  • Kinescope pour la captation vidéo.

Le rôle de chaque groupe était le suivant :

  • Les personnes âgées : observer des photos anciennes, les commenter et donner un témoignage sur cette époque.
  • Les adolescents de 14 à 17 ans : devenir des photographes amateurs pour capturer le sujet de la photo ancienne en tentant de se placer au même endroit que l’artiste de l’époque et en produisant ainsi un avant/après.
  • Les enfants de 7-8 ans: observer les mêmes photos, mettre par écrit leurs observations et dessiner la photo ou les éléments qui semblent importants selon leur vision.

En somme, on compare un même lieu ou un même bâtiment à travers deux époques, soit celle d’hier et celle d’aujourd’hui, le tout agrémenté de témoignages enrichissants.

Toutes les rencontres ont été filmées afin de conserver une trace du processus dans une capsule vidéo.

Le projet de médiation culturelle « Avec les yeux d’hier et d’aujourd’hui » est un projet rassembleur de gens, d’idées et de souvenirs. Lors du vernissage le 18 mai dernier, les invités ont été agréablement surpris du résultat final. Les dix panneaux artistiques sur lesquels on peut voir le travail de tous les participants, soit par les photos récentes, les dessins, les textes et les témoignages, y furent dévoilés. Tous les participants présents étaient très fiers de leur travail.

Les panneaux, graphiquement produits par Madeleine Charette de Design MC, ont été exposés tout l’été à la Maison des jeunes située à l’Opti-centre. Par la suite, l’exposition itinérante s’est déplacée à la bibliothèque de Vaudreuil-Dorion ainsi que dans les résidences de personnes âgées.

Les impacts de ce projet de médiation culturelle furent : une très grande fierté chez tous les participants, une curiosité ressentie, un contact amical avec le patrimoine chez les enfants et les ados, certains de ceux-ci s’étant découvert de nouvelles passions et enfin, des moments de rencontre sociale chez les personnes âgées.

La délégation du Centre d’archives de Vaudreuil-Soulanges à Ottawa, le 28 novembre 2016. Crédit photo : Centre d’archives de Vaudreuil-Soulanges. Photographe : Pierre Bériault

Parce que le projet fut rassembleur, parce qu’il a permis à plusieurs générations de participer et de découvrir une ville et parce qu’il utilisait des archives, mais également d’autres médiums visant à former un tout explicatif, le projet « Avec les yeux d’hier et d’aujourd’hui » a gagné le Prix d’histoire du Gouverneur général. Cette journée du 28 novembre dernier fut très riche en émotions.