Longueuil octroie des bourses de soutien à trois artistes de la relève

Bourses de la Relève de Longueuil

Le maire de Longueuil, Claude Gladu, a procédé le 15 décembre dernier au dévoilement des lauréats de la Bourse de la Relève de Longueuil 2008.

Les boursiers sont :

– {{Karin Boyer, volet arts visuels et métiers d’art}}. Inspiré du mouvement land art, son art engagé est en lien avec les problématiques écologiques et sociales de l’industrie agricole au Québec. Elle est résidante de l’arrondissement de Saint-Hubert.

– {{Dominic Sévigny, volet cinéma et multimédia}}. Étudiant en cinéma, son projet de court-métrage, du genre comédie dramatique, traitera de l’amour et de ses complications. Il est résidant de l’arrondissement de Saint-Hubert.

– {{Karine Raymond, volet littérature}}. La bourse lui permettra de compléter le travail d’écriture et de correction de son roman portant un regard futuriste sur le développement des villes à l’ère de la fin du pétrole. Elle est résidante de l’arrondissement du Vieux-Longueuil.

Pour cette première édition, trois bourses de 2 000 $ chacune financées à parts égales dans le cadre de l’entente de développement culturel intervenue entre la Ville de Longueuil et le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec, ont ainsi été attribuées pour soutenir de jeunes artistes en début de carrière.

La remise des bourses s’est déroulée en présence de la directrice régionale du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec, Annie Goudreault, et du président de la commission des arts et de la culture de Longueuil, Normand Caisse.

« Je suis très heureux de cette nouvelle initiative qui s’ajoute aux actions entreprises par Longueuil pour encourager, soutenir et donner une visibilité à ses artistes. Ces bourses en argent constituent pour les artistes de la relève, une première chance de mettre à terme leur projet créatif et un appui qui, nous l’espérons, leur permettra d’accéder à un statut professionnel », a déclaré le maire Claude Gladu.

Parmi les dossiers reçus, dix candidats répondaient aux critères d’amissibilité, soit être âgé de 35 ans et moins, être en début de carrière, avoir des réalisations à son actif sans posséder le statut d’artiste professionnel de la relève, et être résidant de Longueuil.

Le programme, dont le deuxième volet interpellera en 2009 les artistes en théâtre, en musique et en danse, a été réalisé en collaboration avec la Société de développement des arts et de la culture de Longueuil.

Le maire de Longueuil, Claude Gladu, en compagnie de Diane Caron, chef de division arts et culture de Greenfield Park et Saint-Hubert; Huguette Rivest, directrice générale de la SODAC; Karin Boyer, lauréate volet arts visuels et métiers d’art; Dominic Sévigny, lauréat volet cinéma et multimédia; Karine Raymond, lauréate volet littérature; Annie Goudreault, directrice régionale du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec et Jacques Goyette, vice-président du comité exécutif et président de l’Arrondissement du Vieux-Longueuil.