Prix Québec/Wallonie-Bruxelles de littérature de jeunesse 2013

Dévoilement des finalistes

Le ministère de la Culture et des Communications et le ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur annoncent les noms des cinq finalistes québécois sélectionnés en vue de l’attribution conjointe du Prix Québec/Wallonie-Bruxelles de littérature de jeunesse 2013. Cette année, la catégorie visée est Contes et comptines pour les lecteurs débutants.

-* {Bêtes} de Guy Marchamps et des illustrateurs Marianne Chevalier et Vincent Gagnon, mieux connus sous le nom de Bellebrute (Les Éditions de la Bagnole) – Ce livre de comptines se distingue par l’originalité et la richesse des textes, ainsi que la qualité du graphisme qui intègre plusieurs techniques : dessin, collage, aquarelle.
-* {Le monde de Théo} de l’auteur Louis Émond et de l’illustrateur Philippe Béha (Éditions Hurtubise) – Ce livre poétique traite des thèmes de l’écologie, de la solitude et de l’espoir où la vie l’emporte sur la mort. La qualité de l’écriture et les illustrations très colorées sont remarquables.
-* {Le monde fabuleux de monsieur Fred} de l’auteure Lili Chartrand et de l’illustratrice Gabrielle Grimard (Dominique et compagnie) – Cette histoire touchante et remplie de tendresse démontre l’importance de croire en ses rêves. Le texte, magnifique et envoûtant, est accompagné d’illustrations très fignolées et hors du commun.
-* {Le petit chevalier qui n’aimait pas la pluie} de l’auteur Gilles Tibo et de l’illustratrice Geneviève Desprès (Imagine) – À travers des situations difficiles, le petit chevalier arrivera à vaincre ses peurs. Les valeurs d’entraide et de générosité constituent le fil conducteur de cette histoire. Les détails dans le texte et dans les illustrations donnent beaucoup de richesse à l’univers du personnage principal.
-* {Madame poule est amoureuse} de l’auteure Lina Rousseau et de l’illustratrice Marie-Claude Rousseau (Dominique et compagnie) – L’aspect ludique et à la fois humoristique qui se dégagent de cette histoire charmeront les enfants. Le jeu de typographies et les illustrations rendent ce livre très accessible et donneront envie aux tout-petits de le lire et le relire.

Une démarche parallèle sur deux territoires francophones

En même temps que le jury québécois déterminait ses cinq finalistes, un jury a permis de sélectionner cinq finalistes du côté de la Communauté française Wallonie-Bruxelles. La sélection finale reviendra à un jury international composé de spécialistes du milieu littéraire du Québec et de Wallonie-Bruxelles. Les deux livres primés seront connus prochainement et les lauréats ou lauréates recevront officiellement leur prix au Salon du Livre de Jeunesse de Namur en octobre et au Salon du livre de Montréal en novembre 2013.

Le prix est assorti d’une bourse de 3 500 $ qui est répartie entre l’auteur et l’illustrateur québécois. Une somme de 6 000 $ est également accordée aux éditeurs des œuvres primées pour en faire la promotion. Le prix comprend aussi les coûts de transport et d’hébergement pour que l’auteur et l’illustrateur puissent se rendre en Belgique pour recevoir leur prix.

Pour obtenir plus d’information sur le prix, on peut consulter le site : [www.prix-qwb-litteraturejeunesse.org->http://www.prix-qwb-litteraturejeunesse.org].