Prix Relève du CMCC et Prix à la création artistique du CALQ : honneurs aux auteurs de la Montérégie!

Le 18 mars, lors de la soirée d’inauguration de la Foire du livre de Saint-Hyacinthe, le Conseil montérégien de la culture et des communications (CMCC) a remis deux prix d’excellence pour souligner le travail remarquable de deux artistes de la région : le Prix relève du CMCC et le Prix à la création artistique en Montérégie du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). {{Marcel Blouin}}, président du CMCC, a expliqué aux quelque 100 personnes présentes : « C’est avec le souci de faire la promotion des arts et de la culture dans la région que le CMCC a mis sur pied, il y a quatre ans, le Prix relève du CMCC et qu’il collabore, depuis déjà sept ans, avec le CALQ pour la remise du Prix à la création artistique en Montérégie. »

{{{Prix relève du CMCC}}}

Jeune auteur de 32 ans à l’imaginaire singulier, {{Sébastien Chabot}} est le lauréat 2009 du Prix relève du CMCC. Son prix, assorti d’une bourse de 1000 $, lui a été remis par Jessica Stafford, membre du conseil d’administration du CMCC où elle est la représentante « relève ». En présentant le prix, madame Stafford soulignait : « Le Prix relève du CMCC est une initiative très importante qui encourage la relève artistique à pratiquer son art dans notre région! […] Les arts, la culture et les communications ne font pas exception : comme dans tous les domaines, le rôle que peut jouer la relève en matière d’innovation, de créativité et de diversité est fondamental! »

En 2004, Sébastien Chabot faisait une entrée littéraire remarquée avec son premier roman {Ma mère est une marmotte}. Son deuxième roman, {L’angoisse des poulets sans plumes}, se voulait une réponse à Victor-Lévy Beaulieu qui affirmait que les auteurs de l’actuelle génération étaient bien seuls, trop occupés à écrire sur leur réalité urbaine, délaissant ainsi leurs origines identitaires. Réponse entendue… Le roman est publié par V-L Beaulieu lui-même! Détenteur d’un doctorat en Études littéraires et deux fois boursiers du CALQ, Sébastien Chabot, Laprairien d’adoption, a exprimé sa reconnaissance de recevoir ce prix autant que sa fierté d’habiter l’un des principaux berceaux du nationalisme québécois : « Ce prix représente beaucoup pour moi! C’est un peu comme si la Montérégie m’ouvrait les bras. Ce soir, je suis en marche avec les Patriotes le long du Richelieu! »

{{{Prix à la création artistique en Montérégie du CALQ}}}

C’est à la romancière montérégienne {{Sylvie Desrosiers}}, résidante de l’arrondissement Greenfield Park à Longueuil, qu’a été remis le prestigieux Prix à la création artistique en Montérégie du Conseil des arts et des lettres du Québec 2009. Monsieur Stéphan La Roche, directeur du secteur de la danse et de la musique au CALQ, était présent pour remettre ce prix, assorti d’une bourse de 5 000 $. « Le CALQ est fier de remettre ce prix en Montérégie, de même que dans toutes les régions du Québec (sauf Montréal et Laval), pour appuyer concrètement le travail et les réalisations de ces créateurs qui dynamisent la vie artistique de leur région. »

La carrière de la lauréate, Sylvie Desrosiers, se poursuit avec la même énergie depuis plus de 25 années! Une trentaine de romans plus tard, cette romancière, dont l’imaginaire a été nourri par des milliers de lecteurs rencontrés à diverses occasions, a écrit à la fois pour la jeunesse et pour les adultes. Le grand succès de sa populaire série {Notdog} en témoigne d’ailleurs. À la suite de la publication de son récit {Le jeu de l’oie, petite histoire vraie d’un cancer}, pour lequel elle a été finaliste au Prix Archambault, elle a rencontré à plusieurs reprises des groupes de personnes atteintes de cancer. Quelques mots reviennent souvent pour la décrire : disponibilité, humilité et générosité. Émue, Sylvie Desrosiers exprimait sa reconnaissance : « Je suis extrêmement heureuse de recevoir ce prix! Un parcours d’écrivain est semé de doutes; ainsi, c’est à travers le regard des lecteurs, des jurys, que l’on peut se dire que l’on fait du bon travail! […] Je tiens à remercier les lecteurs et les lectrices : sans eux, il n’y aurait rien à fêter aujourd’hui! »

{{{Hommage aux auteurs de la Montérégie}}}

Grâce à un partenariat entre la Foire du livre de Saint-Hyacinthe, l’Association des auteurs de la Montérégie et le CMCC, cette soirée du 18 mars en fut une, vous l’aurez compris, pour rendre hommage aux auteurs de la Montérégie! En effet, en plus de la remise des prix, des textes de nombreux auteurs montérégiens, magnifiquement interprétés par le comédien {{Sylvain Massé}} ({L’Auberge du chien noir}, {Cornemuse}), ont mis en lumière toute la richesse littéraire régionale. Tous les invités ont écouté avec beaucoup de respect ces textes pour les accueillir et les applaudir à leur juste valeur!