Québec investit dans le patrimoine religieux de Sorel-Tracy

La députée de Soulanges, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie, Mme Lucie Charlebois, se réjouit de l’aide financière de 225 914 $ octroyée à l’Église anglicane Christ Church de Sorel-Tracy. Cette subvention sera utilisée pour la réalisation de travaux de restauration de la toiture, de la maçonnerie et de la fenestration de l’église.

La somme consentie aujourd’hui fait partie de l’enveloppe 2018-2019 du programme d’aide à la restauration du patrimoine culturel à caractère religieux récemment annoncé. Cette enveloppe budgétaire, qui s’élève à 15 M$ pour l’ensemble du Québec, a été bonifiée de 25 % par rapport à l’année précédente. Le programme d’aide permet de financer jusqu’à 80 % des coûts des projets de restauration.

Citations Mmes Lucie Charlebois et Marie Montpetit

« L’église Christ Church est un lieu de culte de tradition anglicane érigé entre 1842 et 1843. Elle possède un statut d’immeuble patrimonial classé et une valeur patrimoniale incontournable. L’intérêt de l’édifice repose entre autres sur son architecture extérieure, son décor intérieur, de même que sur le fait qu’il appartient à l’une des plus anciennes paroisses anglicanes du Canada. Ainsi, je me réjouis des investissements annoncés aujourd’hui qui nous permettent de maintenir cet important héritage religieux en Montérégie. » Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie

« Les biens patrimoniaux à caractère religieux sont les témoins d’un vaste pan de notre histoire collective. Ils sont, dans toutes les régions du Québec, une source de fierté et un élément de dynamisme culturel au sein des communautés. L’investissement d’aujourd’hui constitue un geste concret pour confirmer la valeur que nous leur accordons et l’intérêt que nous portons à leur préservation. Je profite d’ailleurs de l’occasion pour souligner la mobilisation des acteurs du milieu qui, par leur motivation et leur créativité, jouent un rôle majeur dans la sauvegarde de ces joyaux de notre patrimoine. » Marie Montpetit, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française