Remise des prix 2013 – CMCC

Retour sur l'événement du 21 mars 2013

Le jeudi 21 mars dernier, le Conseil montérégien de la culture et des communications (CMCC) tenait un événement pour la remise de son [Prix relève->art53] et du [Prix à la création artistique en Montérégie du Conseil des arts et des lettres du Québec->art57]. À cette occasion, le CMCC réunissait près de 80 personnes, représentants du milieu culturel de la Montérégie, des artistes, des travailleurs culturels et des partenaires du développement culturel régional.

En ouverture de la rencontre, Sylvain Massé, comédien et président du CMCC, rappelait l’importance de ce rendez-vous annuel qui permet de mettre en valeur la vitalité culturelle de la Montérégie et de souligner la présence d’artistes de grand talent, au parcours artistique riche, dont les œuvres rayonnent ici et ailleurs.

En plus de la remise des prix, l’événement, qui se tenait au [3e impérial, centre d’essai en art actuel->http://www.3e-imperial.org/], à Granby, fut l’occasion de présenter l’œuvre {Disparitions}, une animation vidéo de l’artiste Estela López Solis qui inclut une collaboration sonore de Hernani Villaseñor. La présence lumineuse et sonore de cette création enveloppait subtilement et poétiquement l’atmosphère de la soirée et invitait à des moments de contemplation. À un public attentif, l’artiste a expliqué son processus de création en commentant, notamment, l’espace qu’y occupent l’analogique et le numérique.

Puis, Danyèle Alain, directrice générale du 3e impérial, y est allée d’une présentation au sujet de l’art numérique. « Partant de l’idée que l’art est une activité fondamentale et indispensable qui contribue à réactiver l’espace démocratique en portant un regard créatif et critique sur une multitude d’enjeux sociaux, politiques, esthétiques, environnementaux, il est essentiel et vital de soutenir une appropriation des technologies par les artistes pour qu’ils occupent une place importante dans le développement de nouveaux savoirs, qu’ils explorent, de façon critique, les nouveaux territoires et les potentiels esthétiques des technologies. »

{{Gilbert Poissant, lauréat 2013 du Prix à la création artistique en Montérégie du Conseil des arts et des lettres du Québec}}

Le [CALQ->http://www.calq.gouv.qc.ca/] remettait le Prix à la création artistique en Montérégie pour une 11e année consécutive, toujours avec l’objectif de reconnaissance publique, tout en apportant un appui concret à un artiste dont l’œuvre est applaudie et dont la contribution à la vitalité artistique et culturelle de sa région est exceptionnelle. « Le CALQ est très heureux de remettre ce prix à un créateur dont la réputation déborde nos frontières, a mentionné M. Yvan Gauthier, président-directeur général du Conseil. La qualité des réalisations artistiques de [Gilbert Poissant->http://www.gilbertpoissant.com/], son impressionnante maîtrise de la matière et sa remarquable contribution au développement de la céramique d’art font de cet artiste un candidat d’excellence pour le Prix du CALQ en Montérégie. »

Artiste multidisciplinaire, céramiste de formation, Gilbert Poissant recevait avec grand honneur ce prix. « Ce prix revêt pour moi l’importance d’une reconnaissance dans la région où je suis né et où je travaille. Mes racines montérégiennes me permettent de rayonner au Québec, au Canada et à l’étranger et, ce faisant, d’y faire connaître ma région, à laquelle je suis très attaché. » Fortement reconnaissant envers le CALQ, M. Poissant s’est dit d’autant plus honoré de recevoir ce prix de l’instance qui lui a donné, de façon continue, tout au long de sa carrière, l’appui dont il avait besoin pour faire avancer son travail, sa carrière et son œuvre.

{{Roxane Chamberland, lauréate 2013 du Prix relève du CMCC}}

« Nous avons eu la lourde tâche d’analyser les 22 dossiers reçus pour y trouver l’artiste qui saurait se démarquer…, expliquait Julie Royer, auteure et représentante du jury, au moment de dévoiler le nom de la lauréate. La personne qui a retenu notre attention, de façon unanime, nous a impressionnés par son audace, par son travail qui incarne à la fois la profondeur et la douceur et par sa capacité de faire passer le sombre à la lumière de façon exceptionnelle. Son apport, non seulement à la Montérégie, mais aux arts en général, est créatif, osant le chevauchement de ses réflexions artistiques, et transcendant la poésie. » En remettant ce prix, le CMCC souhaite mettre en valeur la présence de jeunes artistes professionnels en Montérégie et leur contribution à la vie artistique et culturelle régionale.

Résidente de Belœil, [Roxane Chamberland->http://www.roxanec.com/], artiste multidisciplinaire, est diplômée du programme Design de mode – haute couture du Cégep Marie-Victorin, puis de l’École de mime de Montréal. Elle a cumulé les expériences artistiques réunissant la danse, le mime, la création textile, le théâtre, le dessin… Visiblement émue et très heureuse de recevoir ce prix, Roxane Chamberland a expliqué brièvement l’essence de sa démarche artistique. « La danse et le mime ont fait en sorte que mon corps est devenu partie intégrante de mon travail, où le textile et le costume deviennent le prolongement naturel ce corps qui me permet d’aller à fond dans une création vivante. » L’artiste, qui se présente comme une architecte du textile et une artiste du mouvement, précisait que la création textile est en fait le complément parfait de son outil de base, le corps, pour lui permettre de rendre compte de cette profondeur humaine qu’elle veut à tout prix mettre de l’avant à travers ses œuvres.