Rencontre arts et affaires réussie à Boucherville

Quelque 50 personnes du milieu culturel et du milieu des affaires ont participé, le 27 mai dernier, à l’événement Matière en transformation, répondant ainsi à l’invitation du Conseil montérégien de la culture et des communications (CMCC) et de La Grande Gourmandise de Boucherville. Les organisateurs visaient, par cet événement, à favoriser le rapprochement entre le milieu des arts et celui des affaires. Les présidents d’honneur de la soirée, M. Jean-Guy Parent, associé principal, Intercom Services immobiliers, et M. Luc Delavigne, céramiste et président du Conseil des métiers d’art du Québec, ont d’ailleurs bien défendu la nécessité de réunir davantage ces deux milieux.

« Depuis que je m’implique avec le milieu des arts, entre autres depuis 20 ans au CA de la Fondation de l’Orchestre symphonique de Longueuil, je vis avec plus de sérénité, a témoigné M. Parent. J’espère que les gens d’affaires vont s’impliquer. Il n’y a pas que le travail et l’argent dans la vie. Les arts et la culture, c’est essentiel, c’est ça qui donne du bonheur. »

{{{Artisans entrepreneurs}}}

Profitant de l’occasion pour souligner l’Année des métiers d’art, les hôtes avaient invité Francis Coupal, artisan verrier, à faire une démonstration de son art, de même que quatre autres artisans de la Montérégie, Josée Drouin, céramiste, Geneviève Gamache, artiste verrière, Christine Grenier, designer et couturière, et Emmanuel Péluchon, ébéniste-boisselier, qui présentaient quelques éléments de leur travail. M. Delavigne, coprésident d’honneur, a notamment rappelé que « Les artisans en métiers d’art sont également des gens d’affaires. Certains engagent plusieurs employés, pensons à Casavant & frères, par exemple. Nous avons cette vision de développement, comme les gens d’affaires; cette volonté de contribuer à la vie économique et sociale de notre région. »

 

{{{1 % de plus}}}

Le mot de la fin est allé à M. Maxime Lefebvre, cofondateur de la Grande Gourmandise : « À la Grande Gourmandise, on dit souvent que si tout le monde consomme 1 % de plus d’aliments produits au Québec par année, c’est 20 000 emplois de plus qui seront créés. J’ajouterais aujourd’hui que si tout le monde consomme 1 % de plus d’art et de culture, nous serons 8 millions à être plus heureux! »

 

{{{Arts Affaires Montérégie}}}

En 2013, le CMCC a créé un comité arts affaires afin de guider l’organisme dans les actions à entreprendre pour favoriser la création et la consolidation des liens entre le milieu des arts et celui des affaires. Depuis, le CMCC a, entre autres, mis en place une section arts affaires dans son site Web, qui rassemble une multitude de renseignements clé pour quiconque veut investir, ou s’investir, en culture. Pour en savoir plus : [www.culturemonteregie.qc.ca/Arts-Affaires-Monteregie-Creer->rub47].