Roxane Chamberland reçoit le Prix relève du CMCC

Hier soir, à Granby, lors d’un événement qu’il tenait au [3e impérial, centre d’essai en art actuel->http://www.3e-imperial.org/], le Conseil montérégien de la culture et des communications (CMCC) a remis son [Prix relève->art53] à une artiste multidisciplinaire de Beloeil, Roxane Chamberland. Ce prix, assorti d’une bourse de 1000 $, vise à reconnaître l’excellence du travail d’un artiste montérégien de la jeune relève et favorise le soutien à la carrière artistique en début de parcours professionnel.

« Nous avons eu la lourde tâche d’analyser les 22 dossiers reçus pour y trouver l’artiste qui saurait se démarquer…, expliquait Julie Royer, auteure et représentante du jury, au moment de dévoiler le nom de la lauréate. La personne qui a retenu notre attention, de façon unanime, nous a impressionnés par son audace, par son travail qui incarne à la fois la profondeur et la douceur et par sa capacité de faire passer le sombre à la lumière de façon exceptionnelle. Son apport, non seulement à la Montérégie, mais aux arts en général, est créatif, osant le chevauchement de ses réflexions artistiques, et transcendant la poésie. »

{{Interpellée par la poésie du geste et de l’image}}
Diplômée du programme Design de mode – haute couture du Cégep Marie-Victorin (spécialisation : costumes de scène), puis de l’École de mime de Montréal, Roxane Chamberland a cumulé les expériences artistiques réunissant la danse, le mime, la création textile, le théâtre, le dessin… Elle se définit comme une artiste du mouvement, sculpteure de la chair et architecte du textile. Les œuvres de Roxane Chamberland sont diffusées dans plusieurs contextes, le plus souvent in situ, comme dans le projet Tapisserie, qui conjugue créations textiles, performances et œuvres de médiums mixtes. Ce projet, soutenu par le Fonds pour les arts et les lettres de la Montérégie Est, a engendré des retombées significatives pour l’artiste, dont une invitation à être de la programmation d’ORANGE 2012, événement d’art actuel de Saint-Hyacinthe, de même qu’une invitation de la Ville de Beloeil à créer une performance-installation, spécialement pour La soirée de la mairesse. De plus, le film [Faire Tapisserie->http://www.youtube.com/watch?v=KNIKoNM2OUs&feature=player_embedded], réalisé par [Benoit Thomassin->http://benoitthomassin.com/] (lauréat 2010 du Prix relève du CMCC) et Francis Pinard, traitant du projet Tapisserie, était de la programmation du Festival international des films sur l’art (FIFA) 2013.

« Recevoir le Prix relève du CMCC me permettra de poursuivre sur la voie qui s’est ouverte à moi au cours des dernières années, explique Roxane Chamberland, dans son dossier de candidature. À 35 ans, l’obtention de ce prix représente pour moi un passeport inestimable me permettant de quitter la pétillante relève pour franchir cette prochaine étape de ma carrière artistique, en m’inscrivant dans la grande famille de l’art contemporain. »

Pour cette artiste de Beloeil, le choix d’exercer sa pratique artistique particulièrement en région est précieux. En remettant ce prix, le CMCC souhaite précisément mettre en valeur la présence de jeunes artistes professionnels en Montérégie et leur contribution à la vie artistique et culturelle régionale.

{{Le CMCC}}
Fondé en 1977, le CMCC a pour mission de regrouper et de mobiliser, dans un esprit de concertation, l’ensemble des personnes, physiques ou morales, établies en Montérégie qui exercent une activité professionnelle dans les domaines de la culture et des communications. L’organisme les représente et leur offre des services. Il fait la promotion de la culture et des communications et participe au développement culturel de la Montérégie.