St-Jean-sur-Richelieu rend hommage au milieu culturel de sa région

Le 27 novembre dernier lors de la 7e édition de la Soirée Ès Arts, plus de 300 « joueurs » ont réussi à parcourir la planche de jeu Ès Arts pour découvrir les quatre lauréats. Tout au long de la soirée on a dû brasser les dés, piger des cartes, trouver des indices, mimer et plus encore afin d’avancer sur la planche de jeu et ainsi rendre hommage au milieu culturel de Saint-Jean-sur-Richelieu et région.

Pour une troisième année consécutive, la conception et la mise en scène de la soirée ont été confiées aux talentueux et imaginatifs artisans du Théâtre du Bahut. Par des textes cocasses signés Patrick David-Campbell et une mise en scène dynamique d’Éric Gaudreau, on a pu souligner la vitalité et l’excellence culturelle de la région en mettant en valeur les réalisations des intervenants et en honorant les artisans qui y contribuent.

Ainsi, le PRIX RÉVÉLATION a été remis à {{Écho Kalypso}}. Ce collectif de sept Johannais – Daniel Courtemanche, Martin Clairmont, Julien Véronneau, Éric Provost, Hubert Côté, Véronique Gagnon et Philippe Beaudin – jouent de la musique festive et excellent dans l’art de marier les styles, du rock acoustique au ska, en passant par le reggae, le swing et le funk. Écho Kalypso a deux albums à son actif dont le dernier, Les fauves, sorti en 2012, a reçu le Félix du Disque de l’année – Musique du monde au dernier gala de l’ADISQ. Écho Kalypso a le vent dans les voiles et un avenir prometteur et c’est pour souligner leur talent et leur détermination que le Fonds Claude-Raymond était fier de leur remettre ce prix accompagné d’une bourse de 1 000 $.

Le PRIX HOMMAGE, décerné par la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, a été remis à {{Gilles Gemme}} un homme intimement convaincu de l’essence et de la complémentarité des différentes formes d’art et qui l’a prouvé largement dans toutes ses réalisations. En plus de sa carrière d’enseignant en français et en arts plastiques, il a été conseillé pédagogique durant plus de 25 ans. Il est l’auteur de textes poétiques, de chansons, de nombreux romans dont une série policière et est aussi coauteur du programme de français pour les écoles secondaires du Québec. Durant les sept années où il a été président d’art[o], il a créé les brunchs de la poésie, les soirées arto jazz et a mis sur pied de nombreux cours de photo, d’aquarelle et de dessin, des ateliers de modèles vivants et de nombreuses expositions. Il a aussi donné dans le théâtre, il a monté plus d’une douzaine de pièces au Théâtre de Grand-Pré, dont les Belles-Soeurs à deux reprises.

Le PRIX PARTENARIAT, remis en collaboration avec la M.R.C du Haut-Richelieu, a été décerné à {{Françoise Boucher-Boutin de l’Auberge Harris}}. En plus d’être une femme d’affaires aguerrie et quotidiennement présente dans son commerce, madame Françoise Boucher-Boutin est une grande amatrice d’art et une collectionneuse. Son auberge regorge de trésors qui, en plus d’enrichir l’environnement visuel, diffusent le talent des différents artistes pour le plus grand bonheur des clients, tant ceux qui sont de passage que les fidèles. Elle est partenaire de longue date de Rencontre des Arts et du Rendez-vous des arts Saint-Jean-sur-Richelieu et a été honorée pour son implication dans le développement culturel à de nombreuses reprises et ce, au-delà de nos frontières.

Enfin, le PRIX PASSEUR CULTUREL a été remis à {{Réal Fortin}}. Cet enseignant de français et d’art dramatique, passionné d’histoire et de patrimoine, a su modeler sa carrière et sa vie en inter-reliant ses passions mais surtout en inspirant bon nombre d’étudiants et de personnes qui ont eu le bonheur de le trouver sur leur route. On connaît Réal Fortin comme auteur prolifique, grand patriote et ardent défenseur de notre patrimoine. On connaît peu le poète, le créateur de costumes, l’illustrateur, le rocker, l’artiste quoi! On connaît ses nombreux livres d’histoire, mais moins ses multiples pièces de théâtre qui sont jouées dans les écoles d’ici et de partout au pays. Il est d’ailleurs le troisième auteur québécois le plus joué dans nos écoles.

À travers des présentations loufoques, sur scène et sur capsule vidéo, chacun des lauréats a reçu une oeuvre unique créée pour l’occasion par l’artiste peintre {{Stéphanie Fiola}}. Quelques surprises étaient aussi au programme de la soirée. Le lauréat révélation 2011, Jeffrey Piton, a offert une prestation et le groupe Cours toujours assurait l’ambiance musicale en début et fin de soirée. De plus, les interprètes de l’Ensemble vocal Voxapella, dissimilés un peu partout dans le public, ont transporté les spectateurs avec leur performance A Capella aux rythmes africains.

Les organisateurs de l’événement, soit la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, la M.R.C. du Haut-Richelieu, le comité culturel du Conseil économique du Haut-Richelieu, la Société pour la promotion des événements culturels du Haut-Richelieu (SPEC), l’Office du tourisme et des congrès du Haut-Richelieu, la Chambre de commerce du Haut-Richelieu, la commission scolaire des Hautes-Rivières, le Canada Français et le Théâtre du Bahut tiennent à remercier la Corporation du Fort Saint-Jean pour son soutien financier et sa précieuse collaboration.